85 vues

Selon TAMOU BIO SARAKO membre du bureau politique de l’Union Progressiste : « Patrice Talon a bien travaillé »

    Maire de la commune de Banikoara, premier vice-président de l’association nationale des communes du Bénin, président de l’association pour la promotion de l’intercommunalité dans le département de...

 

 

Maire de la commune de Banikoara, premier vice-président de l’association nationale des communes du Bénin, président de l’association pour la promotion de l’intercommunalité dans le département de l’Alibori, Tamou Bio Sarako, membre du bureau politique de l’Union progressiste était, dimanche 17 janvier 2021, l’invité de l’émission « 90 minutes pour convaincre » de la radio nationale. Au menu du plateau radio, la candidature du président Patrice Talon à la présidentielle d’avril 2021 et les acquis du régime de la rupture dans le département de l’Alibori.

A en croire Tamou Bio Sarako, le département de l’Alibori peut se réjouir et exprimer sa satisfaction de soutenir le régime de la rupture. Des acquis au profit des six communes de l’Alibori sont bien perceptibles. Il s’agit entre autres de la création de la préfecture de Kandi qui soulagent aujourd’hui les peines des populations de l’Alibori, la construction des stades omnisports de Banikoara et de Malanville, les cantines scolaires qui impactent positivement le système éducatif dans les communes de l’Alibori, le bitumage en cours de la route Banikoara-Kérémou-Frontière Burkina Faso, le démarrage imminent des travaux de bitumage de la route Banikoara-Djougou; le désenclavent de la commune de Karimama qui constitue une préoccupation majeure pour le Chef de l’Etat, etc.

Selon le maire Tamou Bio Sarako, à l’issue de la tournée nationale du Chef de l’Etat, il ressort que les populations béninoises sont totalement satisfaites de la gouvernance du régime de la rupture. Ceci au regard de la rigueur observée dans la gestion du pouvoir par le président de la République pour l’amélioration des conditions de vie des populations. Ainsi affirme Tamou Bio Sarako, « je vois encore le président Patrice Talon rempiler pour un second mandat parce qu’il a bien travaillé. Patrice Talon mérite encore un second mandat pour que la dynamique ne s’arrête pas ».

Gildas Gabin

Categories
Politique
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES