109 vues

L’université de Parakou qualifiée de championne en matière de harcèlement sexuelle : Le démenti du recteur Prosper Gandaho

  (01 seul cas du harcèlement sexuel signalé et puni à l’Université de Parakou et non 07 comme publié dans une certaine presse et les réseaux sociaux) L’information selon...

 

(01 seul cas du harcèlement sexuel signalé et puni à l’Université de Parakou et non 07 comme publié dans une certaine presse et les réseaux sociaux)

L’information selon laquelle l’université de Parakou est championne en harcèlement sexuelle est fausse. C’est le démenti apporté par la première autorité de ce haut lieu du savoir, à la faveur d’un entretien accordé à nos confrères de l’Ortb Parakou. Information relayée par l’agence Bénin presse, cette fin de semaine.

A en croire le recteur de l’université de Parakou, tout serait parti d’une mauvaise interprétation des propos du ministre en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Seulement un cas confirmé de harcèlement sexuel a été confirmé et puni dans le deuxième plus grand campus universitaire du pays. 06 autres cas ont été déclarés suspects et toutes les démarches administratives auraient été menées par les instances habilitées pour faire la lumière sur les dossiers. Ainsi, précise l’agence Bénin presse, « la ministre Éléonore Yayi Ladékan a  plutôt notifié  qu’il y a 04 cas de harcèlement sexuel à l’Université d’Abomey-Calavi, 07 interpellations à l’Université de Parakou, 03 cas à l’Université nationale des sciences technologiques, ingénierie et mathématiques (UNSTIM) d’Abomey  et 00  cas à l’Université nationale d’agriculture (UNA) de Porto-Novo. »
Voilà qui vient donc mettre au clair cette affaire de harcèlement sexuel qui a quelque peu failli ternir l’image de l’université de Parakou.

Amir Orou Kitikou

 

Categories
EducationSociété
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES