170 vues

Chronique : Charles Toko, cordonnier mal chaussé ?

  Charles Toko, l’ami particulier de Patrice Talon. Charles Toko, personnalités politiques très influentes originaire de Kouandé, qui ne rate d’ailleurs aucune occasion pour prendre part aux grands débats...

 

Charles Toko, l’ami particulier de Patrice Talon. Charles Toko, personnalités politiques très influentes originaire de Kouandé, qui ne rate d’ailleurs aucune occasion pour prendre part aux grands débats de développement de la cité de Banganas. Charles Toko, très Proche de Patrice Talon, Chef de l’Etat, Président de la République, Chef du gouvernement. Mais Charles Toko, en tout cas jusqu’à  l’heure du bilan des quatre années de gestion du pouvoir par le régime de la rupture, aura bien du mal à présenter la moindre réalisation faite par Patrice Talon et son gouvernement au profit de Kouandé. C’est du moins le constat qui crève l’œil de tout bon observateur de la vie publique au Bénin.

Le pont de Kankou abandonné depuis près de 10 ans, inachevé, rendant la traversée impossible aux populations en saison des pluies, l’enclavement total de la commune de Kouandé, aucune route d’accès à cette commune de l’Atacora, manque criard d’enseignants qualifiés dans les écoles et collèges, manque criard de personnel de santé dans les rares centres de santé et le plateau technique pratiquement inexistant dans l’hôpital de référence de la ville, l’inaccessibilité des pistes rurales, bref, le calvaire des populations est trop grand. Et pourtant…

D’après des sources proches de la communication de l’ancien maire de Parakou, « Dans sa tournée démarrée jeudi 12 novembre pour visiter 54 communes du Bénin, le Président Patrice TALON était dans l’après-midi du jeudi dans la cité des Kobourou. Après Savè et Tchaourou le premier citoyen béninois a été accueilli à l’entrée de la ville où l’attendait une foule en liesse. Après un bain de foule, Patrice TALON s’est directement rendu au domicile de Charles TOKO pour des moments de retrouvailles avant de se diriger vers la salle des fêtes de la mairie où l’attendait les populations pour la séance d’échanges.

Durant son séjour dans le septentrion pas d’hôtel pour l’homme de la Marina, il a pris ses quartiers chez son ami de vieille date chez qui il a passé sa première nuit. C’est une preuve d’amitié, de fraternité et de confiance entre ces deux hommes… »

Le dernier citoyen de la commune de Kouandé se demande alors comment est-ce possible qu’un des leurs soit aussi proche du plus grand homme fort du pays et que Kouandé se retrouve dans un tel état. Une situation assimilable à un cordonnier mal chaussé.

A suivre…

Aùir Orou Kitikou

Categories
Politique
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES