148 vues

Bilan d’une année de gestion et de sacrifice au quotidien La Perche du Nord : William Ahouangbonou fait le point !

  – « Nous avons passé cette année qui s’achève dans la crédibilité, la fiabilité et dans l’innovation… » – « Nous nous sommes attelés toutes les fois et sur tous les...

 

– « Nous avons passé cette année qui s’achève dans la crédibilité, la fiabilité et dans l’innovation… »

– « Nous nous sommes attelés toutes les fois et sur tous les plans à fournir des informations incontestables et de sources irrévocables… »

En cette fin d’année 2020, l’heure, au quotidien béninois d’information, d’analyse et de publicité, La Perche du Nord, est au bilan. Après le directeur commercial du groupe de presse et de communication, c’est le premier responsable en charge de la coordination des publications qui fait le point dans sa sous-section. William Ahouangbonou, directeur de la publication par intérim, puisque c’est de lui qu’il s’agit parle d’une année 2020 bien accomplie dans le cadre de l’exercice de la noble profession du métier de journaliste à La Perche du Nord. « Nous avons passé cette année qui s’achève dans la crédibilité, la fiabilité et dans l’innovation… », déclare-t-il. Lire l’intégralité de son message.

Quel bilan faites-vous dans le cadre des activités du journal courant l’année 2020?

Merci bien à vous Monsieur le Journaliste ! Merci pour cette belle opportunité que vous nous offrez de nous prononcer sur la vie de notre organe, La Perche du Nord, un organe de grande renommée pour ceux et celles qui le connaissent très bien dans l’univers médiatique au Bénin en général et dans le Septentrion en particulier.

Un bilan pour l’an 2020, c’est tout simplement l’accomplissement de la volonté de Dieu. Nous avons passé cette année qui s’achève dans la crédibilité, la fiabilité et dans l’innovation.

Crédibilité et fiabilité, parce que dans nos activités, nous nous sommes attelés toutes les fois et sur tous les plans à fournir des informations incontestables et de sources irrévocables. Le grand lectorat dont nous disposons aujourd’hui tant sur le site web que sur la page Facebook du journal en témoigne.

Innovation, parce que, comme vous l’auriez constaté, nous avons avancé un peu plus en faisant désormais la WebTV pour mieux répondre aux besoins de nos partenaires.

A côté de tout cela, nous avons aussi pu, élargir notre carnet d’adresses avec les partenaires à divers niveaux. Nous nous sommes davantage rapprochés de ces derniers en créant une antenne à Kandi dans le Département de l’Alibori où se trouvent certains de nos collègues et correspondants,  ceci hormis le travail qui se fait jour et nuit dans les autres régions.

Aussi, avons-nous pris part à de grands événements qui se sont succédé courant l’année 2020 dans l’évolution de l’histoire de notre pays le Bénin. Notre présence effective à ces événements d’envergure nationale et même Internationale y compris les élections municipales dernières et toutes leurs suites; notre contribution à la vulgarisation sans faille aucune des informations dans le sens de sensibiliser les communautés ou du moins les populations depuis l’avènement de la pandémie du Coronavirus de même que d’autres questions d’intérêt général; voilà autant de choses qui ont d’une manière ou d’une autre marqué les douze derniers mois qui viennent à terme. Il faut noter également que le personnel de La Perche du Nord s’est beaucoup investi dans l’ensemble des actions menées sous la houlette du Directeur Général qui est un homme de grande vision.   

Donc, de façon brève, il faut retenir que La Perche du Nord a beaucoup percé dans l’univers médiatique après seulement un peu plus de deux ans d’existence, une existence qui s’enracine de mieux en mieux avec la mise en conformité avec les textes régissant la profession du journalisme et le reste en République du Bénin. C’est le lieu pour nous de remercier une fois de plus les différentes autorités compétentes en l’occurrence la HAAC dont le chef antenne régionale à Parakou ne ménage aucun effort pour l’accompagnement des organes de presse privée.

Quelles ont été vos plus grosses difficultés professionnelles?

Oh oui! Une très belle question de votre part. J’avoue que rien n’est facile dans la vie. De ce fait, des difficultés n’ont pas manqué de surgir de part et d’autre. Sur le plan professionnel précisément, il faut reconnaître néanmoins qu’il n’y a pas eu de difficultés majeures en tant que telles. Les quelques soucis dans la collaboration avec les uns et les autres se règlent au fur et à mesure. Mais il faut signaler que quelque part et à un moment donné, l’on a tendance à vouloir tout abandonner si ce n’est que le sens de leadership et de détermination qui vient de retrousser le manche. Ceci, en raison d’un certain nombre de décisions d’ordre politique que prend l’État central à l’encontre de la profession. Mais je crois que tout se passe finalement bien et l’on s’en sort pas mal.

Quels sont les plus grands souvenirs que vous gardez des relations avec certains de vos lecteurs?

Ah! Souvenirs avec les lecteurs… Bon! Il y en a plein. Mais les quelques poignants que je puis ressortir, ce sont ceux relatifs à des publications que nous avons eues à faire et à la suite desquelles, des autorités, pas des moindres, nous ont systématiquement joints pour des justifications. Ce qui est très bien, c’est que la crédibilité et la fiabilité nous ont toujours servi à quelque chose en ce sens que même quand il y a des explications à donner sur  quoi que ce se fût, nous nous sommes toujours en sortis. C’est là, notre force! A côté de cela, c’est qu’il faut reconnaître que nous avons, comme à l’accoutumée, constitué tout au long de l’année 2020, un véritable éveilleur de conscience collective et individuelle de part des articles qui sont allés jusqu’au-delà du factuel. Des milliers de lecteurs internautes nous en ont témoigné leur satisfaction.

Quelles surprises réservez-vous à vos lecteurs pour 2021 ?

Pour 2021, beaucoup de choses sont prévues déjà. Mais l’essentiel, ce sera de toujours maintenir le cap dans cet élan qui doit nous conduire à devenir le groupe de presse et de communication le plus vaste, le plus célèbre et bien entendu, le plus crédible en matière d’information, d’analyse et de publicité au profit de nos partenaires que sont tous les béninois sans distinction aucune. Mieux travailler pour la visibilité et la notoriété des annonceurs et autres parties de l’ensemble de la chaîne sociopolitique, socioéconomique, socioculturel, socioprofessionnel et j’en passe ; ce sera tout de même, notre cheval de bataille avec des innovations que le public aura le temps de constater.

Votre mot de la fin ?

Mon mot de fin s’il le faut, c’est de réitérer toute ma gratitude et tous mes sincères remerciements à l’égard de tous nos lecteurs à divers niveaux. Remercier nos différents partenaires pour toute la confiance placée en nous depuis notre existence.

A ceux et celles que nous avons d’une manière ou d’une autre faits de tort, je voudrais vraiment leur demander une fois encore de bien vouloir nous en excuser. Nul n’est parfait, Seul Dieu nous éclaire et nous fait  miséricorde.

Je m’en voudrais de ne pas exprimer ma profonde gratitude à l’endroit de la première autorité de l’organe de presse. Je veux nommer le Directeur Général de CIC-GROUPE/La Perche du Nord qui œuvre au quotidien pour une bonne cohésion et une bonne collaboration au sein de l’équipe.

Pour finir, je salue chacun des membres de la Rédaction de «La Perche du Nord». Ce sont eux qui font d’ailleurs le grand travail et un travail vraiment impeccable.

Et puisque nous sommes à l’orée d’une nouvelle année, l’année 2021, que mes vœux les meilleurs par anticipation atteignent toutes et tous en l’occurrence les lecteurs internautes et leur entourage, les partenaires à divers niveaux et leur entourage  de même que toute l’équipe de la Rédaction.

Qu’Allah facilite l’atteinte des objectifs à tous les niveaux.

Propos recueillis par Amir Orou Kitikou

Categories
Dossier
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES