204 vues

Fortement critiquée avec  SA TROUPE SUITE À LA MOBILISATION DES FEMMES Á KARIMAMA : Aïssatou Issa réagit et lave son honneur 

  (Le trio Aïssatou-Gado-Fati reste droit dans ses bottes et réaffirme son soutien à Patrice Talon) Aïssatou ISSA ISSIFOU épouse DANDAKOE, Fati MEDEWA SALEY et Gado GODJI respectivement Coordonnatrices...

 

(Le trio Aïssatou-Gado-Fati reste droit dans ses bottes et réaffirme son soutien à Patrice Talon)

Aïssatou ISSA ISSIFOU épouse DANDAKOE, Fati MEDEWA SALEY et Gado GODJI respectivement Coordonnatrices Départementale de l’Alibori, Communale et Trésorière Communale du mouvement politique “Les Bataillons de Patrice Talon”,  toutes membres fondatrices du Bloc Républicain et femmes leaders de la 1ère Circonscription Électorale se sont vaillamment illustrées à la dernière descente du Président Patrice Talon à Karimama. Ce qui a suscité une vive polémique avec à la clé de critiques acerbes à l’encontre du trio Aïssatou-Fati-Gado qui a décidé de rompre le silence par une déclaration rendue publique. Lisez plutôt.

« Madame GORGNON AHOUDOU Barakatou,

C’est bien dommage! Le supposé message du Collectif des Femmes de Karimama m’a été transmis par le biais des réseaux sociaux. Vous aurez mes impressions à chaud avant ma réplique assortie d’expériences et de connaissances à partager pour accompagner Son Excellence Monsieur Patrice Talon, Président de la République et Chef de l’Etat du Bénin dans sa noble mission de construction Nationale.

MES IMPRESSIONS A CHAUD

  1. Votre plume est très féconde avec une valeur certaine d’accusation grave qu’il faut bien cerner et exploiter stratégiquement. Je veux bien comprendre que l’internalisation de votre plume me conduira à l’apprentissage de l’art de la mobilisation sociale comme c’était le cas, à Karimama, ce Vendredi 08 Janvier 2021. Tout en saluant la parfaite organisation du Comité Préparatoire installé par l’autorité communale de Karimama qui a beaucoup appuyé les femmes leaders du Mouvement “Les Bataillons de Patrice Talon” avant les difficultés conjoncturelles, je tiens à rendre un hommage mérité à toutes les personnalités publiques sans exclusion de la Première Circonscription Electorale, toutes les personnes ressources du pays Dendi, les gestionnaires du marché de la ville de Karimama et également les acteurs de son marché à bétail qui ont accepté de stopper volontairement leurs activités pour aller accueillir le Chef de l’Etat. Une mention spéciale est faite au Maire Honoraire Docteur MOUSSA Maman Bello avec une attention particulière à Madame Fati MEDAWA SALEY, Présidente Communale des femmes Leaders du Mouvement “Les Bataillons de Patrice Talon” et Madame GODJI Gado, la Trésorière du Mouvement au niveau communal. Les actions de qualité, de tous ceux que je viens de citer, ont permis malgré les difficultés de dernière minute de soutenir en présence des autorités et ceci avec éclat dans un style méthodique, le soutien indéfectible de toute la population au Chef de l’Etat.

 

  1. La cohérence de votre texte et la parfaite forme de codification des noms et groupes de nom justifient la fécondité de votre plume qui, à chaud me laisse dubitative. Mais, pour rassurer l’opinion publique, vous voudrez bien mettre à sa disposition via WhatsApp votre carte d’électeur de n’importe qu’elle génération de la LEPI. Votre diligence sera appréciée. Comptant également sur votre disponibilité, je voudrais comprendre l’insinuation que vous faites des nombreuses fréquences dans votre texte du patronyme de mon mari. Les mises en garde en termes de menaces voilées que vous proférez dans votre texte contre ma personne et le lynchage médiatique en séries énoncés surtout en Dendi dans le même sens ne sont pas de nature à nous aider à mobiliser les populations autour du Chef de L’Etat. Il suffit de regarder le fond de votre texte pour s’en convaincre. Permettez-moi, maintenant de vous présenter ma réplique qui ne s’inscrit pas dans une arène polémique ou une session de tennis de table en matière d’interaction de texte.

MA RÉPLIQUE ULTIME

Je formule cette réplique en tant que Coordinatrice du Mouvement “Les Bataillons de Patrice Talon”. Je voudrais bien m’assurer que vous partagez largement avec moi qu’un Mouvement Politique a une existence conjoncturelle pour servir une cause donnée et permettre aux acteurs de rejoindre leur parti d’origine après l’atteinte de l’objectif convenu.

Si vous pouvez me donner plus d’éclairage sur la position des textes de la République contre ce que je viens de dire, cela m’édifiera. Je vous donne l’assurance que je suis membre fondateur du Parti Bloc Républicain et de surcroît je suis très active dans la Première Circonscription Électorale. Des personnalités publiques ressortissant du Département de l’Alibori et autres de bonne foi le reconnaissent bien.

Or, notre devoir c’est d’amener le Mouvement que je coordonne à renforcer, élargir les bases de notre Parti et fédérer une force organisée autour du Chef de L’Etat. Cette action obéit à la démarche que le Mouvement s’est librement donnée en travaillant avec les autorités légitimes et/ou légales du Parti ou tous ceux qui supportent le Chef de l’Etat et son programme d’action. C’est bien là, l’idéologie du Mouvement “Les Bataillons de Patrice Talon”.

Par conséquent, je ne me reproche rien de mauvais pour avoir mobilisé les Femmes Leaders de la Commune de Karimama suivant une démarche responsable pour le Mouvement “Les Bataillons de Patrice Talon” en vue de renforcer là, la position du Bloc Républicain sur le terrain et celle de tous les amis du Chef de l’Etat.

Dès lors, je prends à témoin l’opinion publique du Département et de toute la nation des raisons qui ont milité à la mobilisation des Femmes Leaders de Karimama du Mouvement “Les Bataillons de Patrice Talon” très organisées sur toute l’étendue du territoire nationale pour le ramener en Avril prochain, à la Marina.

Est-ce que Madame GORGNON AHOUDOU Barakatou, le fait de voir sur le terrain des Femmes Leaders organisées supportant le Président de la République, candidat du BR aux élections présidentielles d’Avril 2021 est-il une infraction grave pour que je sois vouée aux gémonies par vous et vos soins ?

Dites-moi comment peut-on rendre fort le BR supportant le Chef de l’Etat sur le terrain si nous donnons de quitus à une organisation éclatée, clivée et soutenue par des prises de position sans fondement ?

L’usurpation Politique dont vous parlez, n’est-elle pas dans la réalité compatible à un refus de la démarche inclusive et confiante des militants BR qui sont tous sur un pied d’égalité pour accompagner le Chef de l’Etat à revenir aux fins de consolider les acquis démocratiques du Bénin du Futur ?

Je souhaite que vous renonciez aux actes isolés de communication de masse, actes organisés en chaîne de lynchage médiatique contre ma personne et surtout mon foyer. Cette forme de médisance/diffamation que vous entretenez ne marche pas toujours bien dans un Etat de droit. Il faut transformer ces problèmes en appui sûr que vous et les Femmes Leaders du Mouvement “Les Bataillons de Patrice Talon” de la 1ère Circonscription Électorale, exploiteront autour d’un plateau à la télévision dont vous parlez. Le plateau visera uniquement la capitalisation de la reddition de comptes du Chef de l’Etat, le partage des expériences et des connaissances pour un retour triomphal du Chantre de la Rupture.»

Fait à Malanville le 18 Janvier 2021 par:

Aïssatou ISSA ISSIFOU Epse DANDAKOE,

Coordonnatrice  du Mouvement “Les Bataillons de Patrice Talon” du Département de l’Alibori;

Fati MEDAWA SALEY, Coordonnatrice Communale du Mouvement “Les Bataillons de Patrice Talon” et

GODJI Gado, Trésorière Communale du Mouvement “les Bataillons de Patrice Talon”.

Categories
Politique
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES