74 vues

Lutte contre l’insécurité par la police républicaine : Deux présumés malfrats neutralisés à Toffo par les éléments du commissaire Maxime Mintogbé Todoukpo

  Suite à une séance d’échanges de tirs nourris avec des éléments de la police républicaine, deux présumés malfrats ont trouvé la mort dans la commune de Toffo, en...

 

Suite à une séance d’échanges de tirs nourris avec des éléments de la police républicaine, deux présumés malfrats ont trouvé la mort dans la commune de Toffo, en début de semaine. Il s’agit en effet d’un exploit du Commissaire de 2ème classe Maxime Mintogbé TODOUKPO et ses pairs qui ont réussi à neutraliser deux présumés hors-la-loi.

D’après nos informations, une équipe de patrouille dirigée par le Chef de l’unité de police de Houègbo a surpris un binôme sur une moto TVS en direction du village d’Agbotagon. Ce binôme s’est opposé à son interpellation et a pris la clé des champs. Et comme à son habitude depuis sa prise de fonction dans cette localité de l’Atlantique, le Commissaire Maxime Mintogbé TODOUKPO n’hésite point à s’investir pour avoir le dessus sur les délinquants. La course-poursuite est engagée. Rattrapés dans le périmètre de Sinmè, un hameau du village d’Adjacamè, les intéressés ceinturés par le dispositif sécuritaire mis expressément en place par cet Officier de police ont ouvert le feu pour tenter de repousser les éléments de la Police Républicaine. Mais, la riposte a été systématique. A l’issue des échanges nourris de tirs, ces sans foi ni loi ont été neutralisés et la moto TVS ramenée au commissariat de même que les deux pistolets de fabrication artisanale et la machette retrouvés sur eux. Selon nos recoupements, le propriétaire de la moto retrouvé, vient de confier au téléphone depuis Abomey-Calavi, que la moto lui a été volée dans la nuit du Vendredi 05 au Samedi 06 Novembre 2021. Aucun agent de la Police Républicaine n’est atteint par balle, a-t-on appris de sources locales.

Les corps sont convoyés à la morgue du CNHU-HKM à Cotonou. A préciser à toutes fins utiles que le Commissaire de Houègbo, le CP2 Maxime Mintogbé TODOUKPO assure et rassure au travers des exploits spectaculaires depuis sa prise de service. Plusieurs faits reconnus par la population elle-même, militent en sa faveur. L’homme a remplacé, il y a quelques semaines, l’actuel Commissaire de police de Bossito, le CP2 Igor MIKPOLINKPON. Lui aussi, rappelons-le, a frappé fort, il y a quelques jours, en neutralisant sur son territoire de compétence, trois redoutables malfrats.

Coll. Ext.

Categories
Société
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES