47 vues

Gestion des carrières de sable et de gravier dans le département de l’Alibori : Une taxe de 4 mille francs fâche des camionneurs à Kandi

  C’est officiel, les camions-bernes et autres véhicules exerçant dans le domaine du transport de sable et du gravier à  Kandi sont en cessation de travail. La paralysie du...

 

C’est officiel, les camions-bernes et autres véhicules exerçant dans le domaine du transport de sable et du gravier à  Kandi sont en cessation de travail. La paralysie du secteur pourrait durer plusieurs jours. La grève ainsi engagée intervient suite à l’institution d’une nouvelle taxe dont les contours et aboutissants restent jusqu’à l’instant incompris des acteurs du secteur. « Ils nous ont augmenté des taxes qu’on ne comprend pas. On connaissait les taxes de développement local (Tdl). C’était fixé à 2000 francs CFA par la Mairie et ce par voyage. Ils nous ont augmenté quelques 4000 francs CFA qu’on ne comprend pas. Ils disent aux populations que c’est le gouvernement qui a augmenté le prix de vente. C’est le gouvernement qui a donné l’autorisation à quelqu’un de vendre le sable et le gravier aux populations. C’est ça qu’on ne comprend pas. Nous, on reconnaît les Tdl de la Mairie, mais les 4000 francs CFA qu’ils nous prennent sans rien, il nous délivre des reçus sans numéro sans facture normalisée.» a dénoncé le Responsable du syndicat des transporteurs importateurs “Nouveaux associés” de l’Alibori. Sabirou IDRISSOU, puisque c’est de lui qu’il s’agit profite de l’occasion pour annoncer  la motion d’une grève tout en interpellant le gouvernement sur la situation. «Nous avons décidé de garer les camions et arrêter le travail pour trois jours. S’il n’y a pas une issue favorable, nous allons commencer le travail mais nous n’allons pas payer les 4 000 francs CFA qu’ils nous imposent sans raison fondée.», a fait savoir le Responsable syndicaliste.

La déclaration ainsi faite par Sabirou IDRISSOU, faut-il le signaler est issue d’une réunion tenue le lundi 08 novembre 2021 à Kandi au siège du Syncotrab sis à l’entrée Sud de la ville de Kandi. Les participants à ladite réunion sont les présidents et membres des bureaux de l’intersyndical, les chauffeurs, les propriétaires de camions berne et plusieurs autres acteurs intervenant dans ce secteur d’activité en crise.

Le gestionnaire agréé des carrières explique et appelle à la négociation

D’après ses explications, Zakirou Bani Dogo, gestionnaire agréé des carrières de sable et gravier de la commune de Kandi dit ne pas comprendre les motifs du mécontentement des exploitants et camionneurs-bernes. Selon lui, tout se déroule suivant les règles de l’art. La taxe de 4 mille francs CFA instituée serait de commun accord avec les acteurs et que ladite taxe servirait à supporter les charges d’activités du gestionnaire agréé. Toutefois, Zakirou Bani Dogo invite les uns et les autres à la négociation afin de trouver un terrain d’entente pour une meilleure mobilisation des ressources dans la commune de Kandi.

Ikililou ADAMOU IDRISSOU

Categories
Gouvernance locale
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES