54 vues

Projet d’appui au développement des territoires (Padt) : 2e session ordinaire du Copil/Padcmca

  (Le plan d’activités et le budget du Padcmca de novembre 2020 à octobre 2021 validés ; de pertinentes recommandations formulées et prise de nouveaux engagements) La salle de réunion...

 

(Le plan d’activités et le budget du Padcmca de novembre 2020 à octobre 2021 validés ; de pertinentes recommandations formulées et prise de nouveaux engagements)

La salle de réunion de la mairie de Malanville a servi de cadre hier mardi 27 octobre 2020 à la deuxième ordinaire du comité de pilotage du projet d’appui au développement des cultures maraîchères et de renforcement de la résilience des exploitants maraîchers dans les communes de l’Alibori (Padcmca). Ont pris part à cette rencontre le préfet du département de l’Alibori, les maires des communes de Banikoara, Malanville, Karimama, Kandi et Gogounou ; les directeurs généraux des agences territoriales de développement agricole (Atda 1 et 2), le directeur départemental de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche (Ddaep-Alibori), un représentant du Padt, un représentant des Ong intervenant dans le domaine du maraîchage, le président des organisations professionnelles de la filière maraîchage de l’Alibori, le secrétaire exécutif et des cadres du service technique intercommunal de l’Apida. La session est présidée par le préfet Mohamadou Moussa.

A l’ouverture des travaux, c’est la première adjointe au maire de Malanville, représentant le maire Guidami Gado, qui a souhaité la bienvenue aux participants. Le préfet du département, en sa qualité de président du comité de pilotage du Padcmca a, dans son allocution, tenu à féliciter tous les membres du Copil pour leurs efforts de mise en œuvre des activités du projet en dépit de la crise du coronavirus qui sévit dans le pays. L’autorité préfectorale a par ailleurs exprimé ses mots de gratitude à l’endroit du partenaire l’Union européenne à travers le Padt. « Ce projet qui participe de la résilience de nos communautés est d’une grande importance », a apprécié le préfet Mohamadou Moussa pour finir.

Plusieurs communications ont meublé les travaux de cette session au terme de laquelle le niveau de mise en œuvre des activités du PADCMCA tant au niveau du Sti/Apida qu’au niveau des sous-projets communaux a été apprécié, des approches de solutions aux difficultés rencontrées ont été apportées, le plan d’activités et le budget du Padcmca de novembre 2020 à octobre 2021 sont validés, le site maraîcher de Guéné a été visité ; les conditions de travail des maraîchers avant l’aménagement du site sont constatées et des recommandations sont faites.

Coll Ext

Categories
Gouvernance
Un Commentaire
  • Santé : le gouvernement engage une nouvelle réforme pour la réglementation des activités pharmaceutiques au Bénin – La Perche du Nord
    4 novembre 2020 at 17 h 13 min
    Laisser une réponse

    […] Projet d’appui au développement des territoires (Padt) : 2e session ordinaire du Copil/Padcmca […]

  • Laisser une réponse

    *

    *

    ARTICLES SIMILAIRES