111 vues

Parakou : l’hippodrome en chantier

  Les détracteurs de Charles Toko tapent poteau ‘’Gbaa’’ La loterie nationale pouvait-elle s’inscrire dans un ‘’faux projet’’ ? Toutes les explications du secrétaire général de la mairie de Parakou...

 

  • Les détracteurs de Charles Toko tapent poteau ‘’Gbaa’’
  • La loterie nationale pouvait-elle s’inscrire dans un ‘’faux projet’’ ?
  • Toutes les explications du secrétaire général de la mairie de Parakou sur le projet

Le projet de construction d’hippodrome dans la ville de Parakou suit son cours normal, contrairement aux informations qui circulent faisant état d’abandon du projet lancé sous le règne de l’ancien maire de la ville, Charles Toko. C’est du moins ce qui ressort des explications données par Félix N’po Tcha, secrétaire général de la mairie de Parakou, à la presse locale.

En effet, le projet d’aménagement des pistes de l’hippodrome de Parakou lancé il y a 2ans, par le maire d’alors, Charles Toko, est loin d’être un chantier ou un projet abandonné. Selon le secrétaire général de la Ville de Parakou, la Loterie Nationale du Bénin, à la signature de la convention en 2018 avec la mairie de Parakou, a souhaité que le site soit beaucoup plus au cœur de la ville pour faciliter l’accès. Ce qui a conduit au choix du quartier Nima pour abriter l’infrastructure. Mais malheureusement il s’est avéré que le site n’était pas véritablement assez facile d’exploitation parce qu’il est légèrement hydraumorphe ce qui explique les difficultés dans l’exécution du chantier. Du coup, en 2019, une convention portant avenance à la convention de 2018 a été signée pour recadrer les travaux en fonction du site qui est devenu alors celui qui doit accueillir les travaux.

Mais le démarrage des travaux a coïncidé avec la saison des pluies et l’entreprise a estimé qu’en l’état, il n’était pas possible de poursuivre les travaux. Et donc dans l’étude du dossier, l’autorisation lui a été donnée de suspendre provisoirement les travaux. Mais il est aussi important de rappeler que la convention qui a été signée entre les deux parties couvrait jusqu’en septembre 2020 et donc s’il devrait avoir retard c’est de septembre à aujourd’hui qui sera question. Mais à la date d’aujourd’hui, les travaux ont démarré et sont arrivés à 62% d’exécution.

Pour ce qui est de la nature du financement de la Loterie Nationale, Félix N’PO TCHA a précisé qu’un spécimen de chèque a été remis au début pour marquer la contrepartie de la Loterie dans la mise en œuvre du projet et ce chèque indique le montant de 123 millions pour un montant total d’exécution de 226 millions de francs CFA dont 103 millions de la part de la mairie de Parakou. A la pose de la pierre et au démarrage des travaux un chèque de 50 millions a effectivement été libéré et n’est pas un chèque détenir par la mairie. Il est retracé au niveau du budget et au niveau du trésorier comptable qui peut être vérifié sur les documents financiers de la mairie par qui le veut. Le 26 Juin 2020, sous le règne du maire Aboubakar YAYA, un appel de fonds a été fait à la Loterie Nationale du Bénin pour dire voilà où nous en sommes arrivés et nous demandons alors qu’un autre financement soit mis en place par la Direction Nationale de la LNB pour permettre de poursuivre l’exécution des travaux. En réponse à ce courrier le 14 Juillet 2020, la Loterie Nationale du Bénin a répondu pour dire « Oui j’ai reçu votre courrier mais avant que je ne mette en place un autre financement ceci sera conditionné par le déploiement d’une équipe sur le terrain pour attester ce que vous venez de déclarer sur le niveau d’exécution avant que je ne décaisse. Suite à ce courrier, continue-t-il, une mission de l’IGF s’est rendue à Parakou pour faire le constat de la réalisation des travaux et rendre compte à la Loterie avec des observations ou recommandations permettant de mettre en place un financement complémentaire. Aussi, une équipe de la Direction Technique de la mairie a fait une descente sur le terrain et a fait des observations parmi lesquelles, elle demande que dès que le financement sera mis en place, que l’entreprise fasse des efforts complémentaires pour mettre des bordures d’arrêt parce qu’il y a une pente et si on ne s’y prend pas, le site risque d’emporter encore les remblais avec les pluies qui s’installent.

A la question de savoir à quand la fin des travaux ?, Félix N’PO TCHA explique que le délai contractuel d’exécution des travaux, si tout se passait dans des conditions normales, était de 4 mois. Et si aujourd’hui nous sommes à 62% d’exécution des travaux, il ne reste qu’à demander au service technique dans quel délai matériellement les travaux seront libérés et ceci en tenant compte du temps que passera le partenaire pour mettre le financement complémentaire à la disposition de la mairie. Et faut-il le rappeler, la Loterie Nationale du Bénin a encore 73 millions à mettre à la disposition de la mairie de Parakou pour finir le travail. Le SG Félix N’PO TCHA a par ailleurs, rassuré les Parakois que le projet est en cours et préoccupe l’autorité communale. Il n’est attendu que de la Loterie Nationale, la mise à disposition des fonds complémentaire pour permettre la poursuite de l’exécution des travaux.

Source : Alfred ADJOMAGBOSSOU (coll ext.)

Pour le développement de leur commune : Des cadres de Kouandé mobilisés

Gouvernance locale dans le département de l’Alibori : D’importantes séances de travail du B.e/Apida

Précarité indescriptible dans des communes de l’Atacora : Les populations de Kouandé abandonnées dans leur galère se débrouillent

N’Dali : la gestion du foncier au menu d’une séance de travail entre le Maire Daouda SAKA MERE et les techniciens géomètres

Categories
Gouvernance locale
2 Commenter cet article.
  • Banikoara : Le maire Tamou Bio Sarako fait le constat de l’évolution des chantiers – La Perche du Nord
    9 octobre 2020 at 8 h 47 min
    Laisser une réponse

    […] Gouvernance locale Parakou : l’hippodrome en chantier […]

  • Alibori : les inondations au menu de la session du Cdcc conduit par le préfet M. Moussa – La Perche du Nord
    13 octobre 2020 at 11 h 59 min
    Laisser une réponse

    […] Parakou : l’hippodrome en chantier […]

  • Laisser une réponse

    *

    *

    ARTICLES SIMILAIRES