29 vues

Animation de la vie politique dans le département de l’Alibori : La section Up-Kandi en conclave

    (Alassane Séidou, Bio Sarako Tamou et les militants Up de Kandi ont fait le bilan de leur participation aux communales de mai dernier) Après les élections communales...

 

 

(Alassane Séidou, Bio Sarako Tamou et les militants Up de Kandi ont fait le bilan de leur participation aux communales de mai dernier)

Après les élections communales et municipales de mai dernier, les militants du parti Union Progressiste font le bilan de leur participation aux joutes électorales dans la commune de Kandi. C’était à la faveur d’un atelier bilan organisé le samedi 05 septembre dernier à la salle de réunion du centre de promotion sociale de Kandi.

Les délégués sont venus des dix arrondissements de la commune pour représenter les militants à la base. Au cours de la rencontre,  il a été passé au peigne fin les goulots d’étranglement qui ont empêché le parti du  Baobab de ratisser large lors des élections communales et municipales de mai dernier. Des recommandations en ont été également faites par les participants à la rencontre. À l’occasion, le coordonnateur départemental de l’UP dans l’Alibori, Bio Sarako Tamou, a tenu à exposer à l’assistance, les actions du gouvernement de la rupture dans la commune de Kandi en particulier et dans les six communes de l’Alibori en général. Les recommandations permettront de faire de l’Union progressiste, le parti le plus influent dans la commune de Kandi et dans l’Alibori espère le coordonnateur départemental Up. Le ministre Alassane SEIDOU n’en dira pas le contraire. Pour lui, cet atelier-bilan permettra d’améliorer les résultats de l’Union progressiste lors des futures batailles électorales.

Coll ext

Categories
Politique
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES