29 vues

Gouvernance locale dans le département de l’Alibori : Tournée de l’Apida dans les six communes du département de l’Alibori

  (Les élus communaux de Karimama, Malanville, Ségbana et Gogounou connaissent désormais mieux leur association) Le bureau exécutif de l’Association pour la promotion de l’intercommunalité dans le département de...

 

(Les élus communaux de Karimama, Malanville, Ségbana et Gogounou connaissent désormais mieux leur association)

Le bureau exécutif de l’Association pour la promotion de l’intercommunalité dans le département de l’Alibori  (Apida) présidé par le maire Bio Sarako Tamou de Banikoara entreprend depuis ce mercredi 22 juillet 2020 une tournée de présentation de l’association aux nouveaux élus communaux de la 4e mandature des six communes du département.

L’étape de Karimama…

Pour la première étape de cette tournée, ce sont les conseillers communaux de la commune de Karimama qui ont reçu la délégation du bureau exécutif de l’Apida ; délégation composée des maires de Kandi, de Banikoara et de Gogounou avec à leur côté le secrétaire exécutif et des cadres du service technique intercommunal.

Dans son mot de bienvenue, le maire Issifou Soulé de Karimama a salué cette initiative qui vise à faire découvrir l’Apida par les nouveaux élus communaux de la 4e mandature.

À son tour le président de l’Apida, Bio Sarako Tamou, a pour sa part adressé ses mots de félicitations à l’endroit des conseillers communaux de Karimama nouvellement élus avant de rappeler la vision actuelle de l’association. <<Pour la 4e mandature nous avons été élus pour améliorer les conditions de vie de nos populations. Et nous ne pourrions atteindre cet objectif en individuel. Il faut que les communes de l’Alibori s’unissent davantage. Cette association est notre chose. Notre intercommunalité fait la force de l’Alibori. Il faut que chaque élu s’approprie le fonctionnement de l’Apida. Nous voulons que cette mandature soit une mandature de renouveau…>>, a déclaré le président face aux élus de Karimama qui ont également une droit à une série de communications présentées par le Sti/Apida ; communications qui ont porté sur l’historique, le fonctionnement et les projets en cours et pilotés par l’Apida pour le bonheur des communautés à la base au niveau des communes de Karimama, Malanville, Kandi, Banikoara, Gogounou et Segbana.

L’étape de Malanville…

La tournée de la délégation du bureau exécutif et du service technique intercommunal de l’Association pour la promotion de l’intercommunalité dans le département (Apida) s’est poursuivie dans l’après-midi de ce mercredi 22 juillet 2020, après l’étape de Karimama. Le président Bio Sarako Tamou et ses collègues de Kandi et de Gogounou étaient à l’étape de Malanville. C’est la salle des délibérations de la mairie qui a servi de cadre à la séance à laquelle ont massivement pris part les conseillers communaux de Malanville.

« C’est pour moi un honneur et un plaisir d’accueillir la délégation de l’Apida qui est un instrument de fédération des communes de l’Alibori… », a déclaré le maire Guidami Gado, maire de la commune de Malanville qui, dans son mot de bienvenue, a salué cette initiative de l’Apida d’aller au contact des élus communaux de la 4e mandature.

Face donc aux élus communaux de Malanville, le président de l’Apida, le maire Bio Sarako Tamou a rappelé les objectifs de la tournée avant de marteler que « les six communes du département doivent travailler ensemble pour faire rayonner l’Alibori. La tâche qui nous incombe est grande. La commune de Malanville à elle seule ne pourra pas atteindre les objectifs de développement. Ensemble nous sommes plus forts. C’est d’ailleurs pourquoi les élus de la 1ère mandature ont vu juste en créant l’Apida. »

Les conseillers communaux de Malanville ont par ailleurs eu droit à une communication sur l’historique de l’Apida, ses organes de gestion, son fonctionnement, son financement, les projets en cours au profit des communes et les perspectives. Les participants, au terme de la séance, ont salué cette initiative conduite sous le leadership du président en exercice de l’Apida.

 

L’étape de Ségbana…

C’est sous une pluie battante que la délégation de l’Association pour la promotion de l’intercommunalité dans le département de l’Alibori (Apida) conduite par le président Bio Sarako Tamou avec à ses côtés les maires de Karimama et Malanville a foulé le sol de la commune de Ségbana, ce jeudi 23 juillet 2020. Ceci dans le cadre de la tournée de présentation de l’Apida aux conseillers communaux du département de l’Alibori ; tournée entamée depuis le mercredi 22 juillet.

 

Le maire Bio Thian Orou Zimé et ses conseillers ont reçu la délégation de l’Apida à la salle de réunion de la mairie de Ségbana. L’autorité communale, dans son mot de bienvenue, a tout d’abord présenté le visage du conseil communal de Ségbana avant d’avouer que l’Apida mérite d’être considérée autrement. « C’est pour cela que j’ai voulu que cette rencontre soit une rencontre particulière… », a expliqué le maire Bio Thian Orou Zimé.

« Nous ne pouvons pas avoir votre adhésion si vous ne connaissez pas l’Apida, votre institution. Les conseillers communaux sont membres des différentes commissions thématiques et nous voulons que ces commissions fonctionnent véritablement au cours de cette 4e mandature… », s’est adressé aux élus de Ségbana le président Bio Sarako Tamou.

A travers une série de communications, le secrétaire exécutif de l’Apida, Zourkaïneny Adamou Bakparakpé et ses collaborateurs ont édifié les conseillers communaux sur l’historique, le fonctionnement de l’Apida, les grands chantiers en cours et les perspectives pour un meilleur rayonnement des six communes de l’Alibori que sont Kandi, Malanville, Karimama, Banikoara, Gogounou et Ségbana.

L’étape de Gogounou…

Après les étapes de Karimama, Malanville et Ségbana, la délégation de l’Association pour la promotion de l’intercommunalité dans le département de l’Alibori (Apida) était cet après-midi du jeudi 23 juillet 2020 dans la commune de Gogounou. C’est la salle de réunion de la mairie qui a servi de cadre à la séance de travail qui a réuni les élus communaux face à l’équipe composée du président Bio Sarako Tamou, des maires de Karimama, de Malanville et des cadres du service technique intercommunal. L’objectif est le même, présenter l’Apida aux élus communaux de la 4e mandature de Gogounou.

 Souhaitant la bienvenue à ses hôtes, le maire Tidjani Séïdou Barry a salué l’initiative prise par le président de l’Apida d’aller au contact des nouveaux élus communaux. Aussi l’autorité communale a-t-elle rappelé les nombreuses actions et réalisations faites dans la commune de Gogounou par l’Apida. C’est pourquoi dira le maire Barry, le conseil communal de Gogounou connait l’Apida grâce par exemple au grand pont construit dans la localité de Dougoulaye.

« L’Apida a fait ses preuves. Nous avons la lourde mission de pérenniser les acquis de cette association. Nous allons œuvrer ensemble pour que l’Apida parvienne à résoudre les problèmes de nos communautés. Il était donc important pour nous membres du bureau exécutif de venir vous expliquer comment fonctionne l’Apida. Nous voulons que tout le conseil communal de Gogounou soit actif au sein de l’Apida ; pour y parvenir, il faut que vous soyez bien informés… », a dit le président Bio Sarako Tamou face aux élus de Gogounou.

Une série de communications présentées par le service technique intercommunal de l’Apida, des questions-réponses, témoignages et suggestions faites par les élus ont meublé la séance qui a duré environ deux heures de temps à la satisfaction de tous les acteurs du développement local.

A suivre…

Coll ext

Gouvernance locale : Le maire de Bembèrèkè échange avec sa majesté Bêtê Débourou !

Décision de reprise de l’élection de l’exécutif municipal à Parakou : La patate chaude aux mains du préfet Cissé

 

Gouvernance locale : les six maires de l’Alibori chez le préfet Mouhamadou Moussa

Toviklin : Le Maire Rigobert TOZO échange avec ses collaborateurs immédiats.

Categories
Gouvernance locale
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES