62 vues

Éducation Sexuelle Complète : Les capacités d’intervention des jeunes à nouveau renforcées au sein du MAJ Bénin

  Toujours engagé à faire du bien-être des populations, un véritable levier de développement à travers les actions assez pragmatiques, le Mouvement d’Action des Jeunes du Bénin, le plus...

 

Toujours engagé à faire du bien-être des populations, un véritable levier de développement à travers les actions assez pragmatiques, le Mouvement d’Action des Jeunes du Bénin, le plus vaste réseau des jeunes activistes en Santé Sexuelle et Reproductive, a encore pris les taureaux par les cornes. Un grand « atelier de partage de bonnes pratiques sur l’enseignement de l’Education à la Santé Sexuelle » ;  voilà ce à quoi ils ont été conviés cinq jours durant dans un hôtel de la ville de Parakou dans le département du Borgou.

L’ouverture de cet atelier a officiellement été faite mercredi 24 juin dernier en présence de tout un parterre d’autorités politico-administratives tant du Borgou que de la ville d’accueil de même que celles de l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille.

L’objectif de ce grand rassemblement d’envergure nationale tel que précisé par Dame Hélène Peace HLUNGBO, Assistante Projets Restreints et Plaidoyer à l’ABPF, est d’améliorer les stratégies d’intervention et de communication des jeunes pour les adapter aux cibles en vue de pouvoir mieux impacter la communauté.

« C’est un atelier qui a réuni les représentants des différents « Points de MAJ ». On devait y avoir beaucoup plus de jeunes mais à cause la situation sanitaire qui prévaut, on s’est arrêté à un nombre très restreint.», la Facilitatrice a-t-elle fait savoir avant de brièvement revenir sur l’essentiel de ce qui a meublé les différentes sessions dudit atelier.

« Les participants ont renforcé leurs connaissances et compétences sur le plaidoyer, les activités de promotion de l’Education Sexuelle Complète, l’offre de services et les activités de suivi-évaluation.  ll y a eu des orientations sur la manière dont on peut sensibiliser sur les réseaux sociaux surtout dans cette période de pandémie. Il a également été question des propositions de nouvelles stratégies d’adaptation et de communication visant à mieux impacter les cibles dans la communauté. Le partage de bonnes pratiques a été effectif et très édifiant. Les plus jeunes Points de MAJ ont eu à écouter à travers des panels, les belles expériences des autres dans la manière de faire les choses.», a-t-elle martelé.

C’est donc tout une panoplie de sessions qui ont de long et large et ceci, sans anicroche aucune, comme l’indique le Comité d’Organisation, meublé le séjour des délégués à cet atelier qui s’est déroulé dans des conditions les plus adéquates et adaptées au contexte sanitaire avec à la clé, le respect strict des mesures et gestes barrières contre la propagation du COVID-19.

Aux sorties des travaux de cet atelier qui a connu son épilogue ce samedi 27 juin 2020, les participants tout pleins de nouvelles énergies et désormais capables de mieux faire ce qui se faisait déjà sur le terrain, livrent ici leurs impressions à la Rédaction du Quotidien La Perche du Nord.

«Je suis vraiment satisfaite et très heureuse d’avoir pris part à ce noble atelier organisé par l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille en notre faveur. Je suis à nouveau bien aguerrie pour bien faire le travail sur le terrain. J’ai pris bonne note de tout ce que les uns et autres ont partagé avec nous… J’en remercie infiniment les organisateurs et tous les partenaires à divers niveaux. », Mathilde KPANOUGO, une participante venue de Porto-Novo a-t-elle laissé entendre.

 A Fabrice Magnissin DESSOU, Point Focal Régional du MAJ Bénin à Savalou de dire: « Je suis personnellement très ému. J’ai vraiment aimé cette initiative parce que j’ai appris beaucoup de choses de mes amis de par les différents panels qui se défilés. Cela m’a permis de savoir comment les autres adoptent leur plan de plaidoyer pour acquérir des ressources d’auprès les autorités. Je ne regrette pas du tout d’y avoir participé.»

Comme leurs pairs,  Méola YAHOUEDEHOU, Rékiatou BOUKO et Roseclème ANGLO respectivement en provenance de Cotonou, Kandi et Bohicon disent être eux-aussi suffisamment satisfaits et très bien remis à niveau et par ricochet prêts et mieux aptes pour faire de leur contribution et leur engagement, une véritable force agissante dans l’accomplissement de la mission et l’atteinte des objectifs du MAJ Bénin.

« C’est parti pour un nouvel élan qui vient ainsi d’être lancé; puisque nous sommes très bien aguerris à nouveau. », Houchamou BIO YERIMA, un Point Focal Régional du MAJ Bénin à Parakou a-t-il indiqué pour sa part sans oublier de remercier lui aussi, au nom de tous ses camarades, tous ceux et celles qui ont œuvré d’une manière ou d’une autre pour la tenue effective de ces assises dans la Cité des Kobourou

Au passage, faut-il le rappeler, le Mouvement d’Action des Jeunes est un creuset qui regroupe  des jeunes et adolescents âgés de 10 à 24 ans. Affilié à l’ABPF, il existe actuellement dans vingt localités du Bénin; alors qu’il y a été créé en 2004.

Son domaine d’intervention n’étant plus à présenter, le MAJ Bénin porte actuellement à sa tête pour Point Focal National nouvellement élu, Amour Dieudonné VODOUNHESSI qui succède à Elvis SERIKI pour le mandat de 2020 à 2023. Pendant ces trois années, Méola YAHOUEDEHOU sera à ses côtés en tant que deuxième Personnalité de haut niveau au sein du Réseau.

William D. AHOUANGBONOU

Categories
Société
Un Commentaire
  • Riposte contre le COVID-19, Les gestes barrière toujours foulé aux pieds : Nécessité de repenser le mode de répression – La Perche du Nord
    7 juillet 2020 at 9 h 16 min
    Laisser une réponse

    […] Éducation Sexuelle Complète : Les capacités d’intervention des jeunes à… […]

  • Laisser une réponse

    *

    *

    ARTICLES SIMILAIRES