58 vues

Campagne « Sauvons la petite » : les acteurs en concertation

    Lancée depuis bientôt un an en vue de susciter la synergie d’actions des multi-acteurs sociocommunautaires autour des questions de défense des droits de l’enfant et précisément de...
Photo de famille des participants à l'atelier

 

 

Lancée depuis bientôt un an en vue de susciter la synergie d’actions des multi-acteurs sociocommunautaires autour des questions de défense des droits de l’enfant et précisément de la fille dans les communautés, la compagne dénommée «Sauvons la petite» est une initiative de l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille sous financement du Projet PSDSR du Consortium ABMS/ABPF/Care Bénin-Togo. Quelques mois après son lancement officiel et  la conduite de sa phase-pilote dans plusieurs régions du Bénin, les différents acteurs procèdent à son évaluation et à la définition de nouvelles stratégies d’exécution des activités dans une dynamique à grande échelle.

 

C’est à la faveur d’un atelier qui s’est officiellement ouvert depuis ce jeudi 25 juin 2020 sous l’égide du Directeur Départemental des Affaires Sociales du Borgou Souanon BAKOUREGUI et ce, en présence d’un parterre de Responsables au haut niveau décisionnel de l’ABPF que sont entre autres Geneviève AGOSSA et Judith GBEHINTO respectivement Directrice Exécutive et Présidente du Comité Exécutif National de l’ABPF.

Les travaux de cet atelier se penchent sur l’état des lieux des divers types de violences faites à la fille au Bénin, les réflexions stratégiques en vue de mieux tisser les liens pour une campagne «Sauvons la petite » sans faille.

Le présent atelier prend fin ce vendredi 26 juin. Faut-il le signaler, 2020 connaît la participation effective des Responsables d’ONGs partenaires de l’ABPF, des Chefs de Services déconcentrés du Ministère des Affaires Sociales et de la Direction Départementale de la Police République du Borgou. Prennent part aussi à ces assises, des Responsables Prestataires des services en Santé Sexuelle et Reproduction.

Au passage, il convient de souligner que la cérémonie du lancement officiel de cet a été marquée par un ballet de discours officiels bien nourris et très riches en renouvellement d’engagement et de volonté manifeste à « Sauver la petite » des emprises de ce dont cette dernière est chaque fois et toutes le fois victime de par tout l’étendue du territoire national.

William D. AHOUANGBONOU

Recrudescence des graves accidents de la circulation au Bénin : Que fait le Cnsr pour limiter les drames ?

Alerte Coronavirus : « Nous avons de plus en plus de cas graves… », dixit le ministre Hounkpatin

Assassinat d’un policier : la réaction du maire de Djougou

Riposte contre le Covid-19 : Le Maire Gilles HOUNDOLO prend la situation au sérieux dans sa commune

Categories
Société
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES