69 vues

Transhumance transfrontalière : le Bénin confirme son sens d’amitié et de bon voisinage au Niger !

    Le gouvernement béninois lève momentanément sa mesure d’interdiction de la transhumance transfrontalière. Une décision qui fait suite à la demande de la « République sœur du Niger » qui...

 

 

Le gouvernement béninois lève momentanément sa mesure d’interdiction de la transhumance transfrontalière. Une décision qui fait suite à la demande de la « République sœur du Niger » qui a sollicité des autorités béninoises, d’autoriser leurs pasteurs à entrer sur le territoire béninois au titre de la campagne 2019-2020.

 

 

« En réponse à cette sollicitation, le Bénin se propose d’accueillir de façon exceptionnelle entre le 1er mars et le 30 avril 2020, avec un sursis de dix jours, cinquante mille têtes de bovins en provenance du Niger via les portes de Monsey et Kompa dans la commune de Karimama d’une part, le pont de Malanville, dans la commune de Malanville d’autre part. L’aire géographique réservée à ces troupeaux ne saurait dépasser la limite de la commune de Tchaourou. »

 

Mouguibath Mouritala Moutari (stagiaire)

Communales 2020 : Important avis aux candidats

Culture : Le musée de plein air de Parakou en souffrance

Gouvernance : Alain Orounla au sujet de la fermeture des frontières nigérianes

QUE GAGNE JACQUES AYADJI EN CHERCHANT À HUMILIER EBOMAF ? RACHIDI GBADAMASSI EN UN BON ÉLU SOCIAL TIRE LA SONNETTE D’ALARME

Categories
GouvernanceSociété
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES