129 vues

Société : Djibril Mama Cissé au chevet des rescapés de Kérémou

Le préfet Djibril Mama Cissé compatit aux douleurs des victimes de l’attaque de Kérémou. L’autorité préfectorale a rendu visite, au centre hospitalier universitaire départemental de Parakou,  aux rescapés du...

Le préfet Djibril Mama Cissé compatit aux douleurs des victimes de l’attaque de Kérémou. L’autorité préfectorale a rendu visite, au centre hospitalier universitaire départemental de Parakou,  aux rescapés du carnage qui a fait un mort et plusieurs blessés graves  dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 février 2020 dans la commune de Banikoara. Extrait de la déclaration du préfet du Borgou, à la fin de la visite.

Chers amis !

Le dimanche 9 février 2020, un poste de police situé dans la localité frontalière de Kérémou dans la commune de Banikoara, a subit une attaque. L’une des victimes de cette attaque qui suivait des soins à l’hôpital de zone de Kandi a été transférée au Centre Hospitalier Universitaire Départemental Borgou-Alibori. En compagnie du Directeur Départemental de la Santé du Borgou et du Directeur du CHUD B-A, je suis allé au chevet de ce brave agent de la police républicaine pour lui témoigner du soutien du Chef de l’État et de son gouvernement.

Sincères condoléances à la famille de l’agent de police décédé au cours de cette attaque et beaucoup de courage aux victimes.

Le préfet du Borgou

 

Régulation des médias en période de précampagnes pour les communales : La Haac prévient !

Société : Le grand retour de l’insécurité dans l’Alibori et le Borgou

Borgou : Assassinat d’un boucher à Nikki

Insécurité à Kandi : des braqueurs emportent près de 4 millions de francs Cfa

Categories
Société
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES