1 138 vues

Crise à peine voilée au sein des Fcbe : Voici comment Yayi est contraint à la démission

Théophile Yarou remet le président d’honneur à sa vraie place ! « Le président d’honneur n’a pas le pouvoir de convoquer un congrès… ». « En aucun cas les textes ne lui permettent...
  • Théophile Yarou remet le président d’honneur à sa vraie place !
  • « Le président d’honneur n’a pas le pouvoir de convoquer un congrès… ».
  • « En aucun cas les textes ne lui permettent pas d’organiser un congrès chez lui… ».

L’information de plus en plus persistante dans la vie des forces cauris pour un Bénin émergent est celle liée à la démission du président d’honneur, Boni Yayi. A l’analyse de la situation, le leader charismatique des Fcbe a été contraint à quitter les choses avant même que celles-ci ne le quittent.

En effet, au cours de sa dernière sortie médiatique sur la chaîne de télévision Canal-3 Bénin, le secrétaire exécutif national adjoint du parti Fcbe, Théophile Yarou a fait de sérieux déballages remettant en cause la bonne foi de Boni Yayi de sauvegarder la cohésion au sein de cette formation politique de l’opposition. A en croire Yarou, le président d’honneur manifesterait l’intention de faire organiser un congrès du parti avant la tenue des élections communales et municipales. « Personne ne peut convoquer le Conseil national ni le congrès sans passer par le Bureau exécutif national. », affirme le Sena des Fcbe. Aussi, Théophile Yarou relève-t-il beaucoup d’anomalies dans certaines initiatives prises par Boni Yayi.  « Je n’ai pas échangé avec le président d’honneur, mais le message qu’il m’a fait envoyer par ses enfants est qu’il invite les secrétaires exécutifs communaux à son domicile pour une présentation de vœux et il voudrait les rencontrer après son retour de soins… Non. Ce sont des anomalies. Ce n’est pas possible. En principe, même la courtoisie voudrait que le président d’honneur demande au secrétaire exécutif  national de convoquer les secrétaires exécutifs communaux. Mais vous savez bien que notre président d’honneur aime bien être au contact des militants à la base. C’est pourquoi, j’ai dit que cette rencontre n’est pas organisée dans le cadre du fonctionnement normal du parti. Il peut aller directement au contact des militants à la base, mais si c’est pour tenir une réunion formelle ou un congrès, il ne peut pas le faire sans passer par le secrétaire exécutif national… ». Bien évidemment, Boni Yayi se voit contrecarré par ses poulains. Que lui resterait-il à faire dans ces conditions ? Sinon démissionner tout simplement.

A suivre…

Gildas Gabin

 

Régulation des médias en période de précampagnes pour les communales : La Haac prévient !

Tractations en vue des positionnements aux communales 2020 : La mouvance présidentielle au bord de l’éclatement ?

Communales 2020 : Adamou Mama Sambo, candidat idéal pour Kalalé ?

Acte de vandalisme sur un poste de police au Bénin : Djènontin en profite pour réapparaître

Categories
Politique
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES