308 vues

Tractations en vue des positionnements aux communales 2020 : La mouvance présidentielle au bord de l’éclatement ?

Les signaux sont au rouge au sein de la mouvance présidentielle. Et pour cause, une décision du chef relativement pertinente mais qui manque un peu de réserve. En effet,...

Les signaux sont au rouge au sein de la mouvance présidentielle. Et pour cause, une décision du chef relativement pertinente mais qui manque un peu de réserve.

En effet, d’après des sources concordantes, les ministres, directeurs généraux, députés et leurs suppléants sont déclassés des positionnements sur les listes de candidatures en vue des élections communales et municipales du 17 mai 2020. La décision serait issue d’un conclave de haut niveau politique de la mouvance présidentielle. Une décision qui, d’ores et déjà suscite désolation, désespoir, et grande tristesse dans le rang de leaders politiques qui se verraient politiquement menacés, voire contraint à une sorte de mort politique.

Pour par exemple des maires ou actuels directeurs généraux et ministre, le moindre revirement de leur situation ou même l’arrivée à terme de leur mandat pour des maires de la mouvance, la mort politique demeure une évidence. Alors, des analystes politiques y voient une menace évidente pour les partis politiques soutenant le régime en place. Des démissions en bloc pourraient s’enregistrer au profit des partis de l’opposition.

Le président Talon devra donc jouer la carte diplomatique pour savoir comment satisfaire tous ses alliés et éviter de faire des révoltés.

A suivre…

Amir Orou Kitikou

 

Régulation des médias en période de précampagnes pour les communales : La Haac prévient !

Crise à peine voilée au sein des Fcbe : Voici comment Yayi est contraint à la démission

Communales 2020 : Adamou Mama Sambo, candidat idéal pour Kalalé ?

Acte de vandalisme sur un poste de police au Bénin : Djènontin en profite pour réapparaître

Categories
Politique
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES