67 vues

Réseaux LPN : La revue de presse du mardi 11 février 2020

    Amis de la revue de presse sur les réseaux en ligne de ‘’La Perche du Nord’’ bonjour.   La mouvance présidentielle au bord de l’éclatement ? S’interroge le...

 

 

Amis de la revue de presse sur les réseaux en ligne de ‘’La Perche du Nord’’ bonjour.

 

La mouvance présidentielle au bord de l’éclatement ? S’interroge le quotidien-maison ‘’La Perche du Nord’’. Selon mon confrère, les signaux sont au rouge au sein de la mouvance présidentielle. Et pour cause, une décision du chef relativement pertinente mais qui manque un peu de réserve. En effet, poursuit, le journal, d’après des sources concordantes, les ministres, directeurs généraux, députés et leurs suppléants sont déclassés des positionnements sur les listes de candidatures des partis de soutenant le régime en place ; ceci en vue des élections communales et municipales du 17 mai 2020. La décision serait issue d’un conclave de haut niveau politique de la mouvance présidentielle. Une décision qui, d’ores et déjà suscite désolation, désespoir, et grande tristesse dans le rang de leaders politiques qui se verraient politiquement menacés, voire contraints à une sorte de mort politique. ‘’Le Télégramme’’ pense plutôt que Patrice Talon veut mettre fin aux querelles entre mouvanciers autour de son nom.

 

Politique toujours, mais cette fois-ci, ‘’Le Matinal’’ informe sur une certaine crise qui règne chez les forces cauris pour un Bénin émergent. Au sujet de l’organisation du congrès du parti Fcbe, Théophile Yarou désavoue Yayi Boni, titre le journal. A en croire le quotidien, le premier secrétaire exécutif national adjoint du parti Fcbe s’est prononcé sur la tenue ou non du congrès du parti avant les élections communales du 17 mai 2020. Sur l’émission ‘’Actu matin’’ de Canal-3 Bénin le lundi 10 février 2020, Théophile Yarou a réfuté les allégations qui font état de la tenue d’un congrès avant l’installation de la nouvelle mandature des conseils communaux. ‘’L’indépendant’’ nous apprend à cet effet que le désir de certaines personnalités politiques des Fcbe d’aller à un congrès avant les communales serait une machination et un vaste complot dont seraient victimes Paul Hounkpè et Théophile Yarou en vue de leur destitution.

 

Pour des élections transparentes et crédibles, la commission nationale autonome et les partis politiques sont engagés, affirme ‘’Le Télégramme’’. La CENA édifie les partis politiques, renchérit ‘’Le Matinal’’ qui visiblement était aussi hier lundi 10 février à la rencontre qui s’est tenue au chant d’oiseaux entre la CENA et les responsables des partis politiques qui se sont conformés aux dispositions de la Charte des partis politiques. Lors de cette séance d’information et de concertation qui s’inscrit dans le cadre de l’organisation des élections communales et municipales de mai prochain, la CENA a exposé, entre autres, aux partis politiques le calendrier électoral et la clé de répartition des sièges.

 

Fin de cette revue de presse, Abdoul-azize Guinguiré, merci de m’avoir suivi, je vous retrouve demain pour un autre numéro de la revue de presse sur les réseaux en ligne de La Perche du Nord.

 

Categories
Dossier
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES