78 vues

Réseaux LPN : La revue de presse du jeudi 16 janvier 2020

  Bonjour à tous et bienvenue sur les réseaux de La Perche du Nord. Dans l’actualité nationale les canards parus ce jour ont abordé dans leur diversité plusieurs sujets....

 

Bonjour à tous et bienvenue sur les réseaux de La Perche du Nord.

Dans l’actualité nationale les canards parus ce jour ont abordé dans leur diversité plusieurs sujets. Tout d’abord, ce sont les prouesses du gouvernement qui intéresse la plupart des journaux. Ainsi, ‘’le matinal nous apprend que le Bénin est dans le top 10 des pays d’Afrique où la lutte contre la cybercriminalité est une réalité. Parlant du même sujet de la cybercriminalité, ‘’l’économiste’’ informe que le fond monétaire international appelle les états à unir leurs forces. Toujours au chapitre des classements, le quotidien ‘’L’indépendant’’ fait savoir que le management de Romuald Wadagni a fait gagner encore 4 places au Bénin dans le classement Doing business 2020. Alors, ‘’l’autre vision’’ de conclure à ce sujet que le ministre de l’économie et des finances confirme tout le bien qu’on pense de lui.

 

Au plan politique à présent, ‘’Matin libre’’ se préoccupe de la « longue concertation chez les forces cauris pour un Bénin émergent ». Le journal, dans un style interrogatif semble proposer : « et si Yayi devient le secrétaire exécutif national » des Fcbe ! Parce que nul doute, le parti de Boni Yayi serait en difficultés. Information que démentent formellement des responsables du parti à la Une de ‘’La cime de l’info’’ quant à une supposée démission collective de toute la coordination communale de Bantè au profit du Bloc républicain.

 

Pendant que Boni Yayi et les siens se décarcassent pour sauver leur formation politique du naufrage, l’Union sociale démocrate (Usl) s’embourbe. Son leader charismatique est dans le pétrin depuis son clash avec le régime en place. Démissions en cascade à l’Usl : Ajavon, c’est fini ? se demande ‘’Matin libre’’. En attendant de trouver la réponse à cette interrogation, retrouvons ‘’Le Béninois libéré’’ d’Aboubakar Takou qui annonce un duel à mort entre Yayi et Toko à Parakou. En effet, selon le journal, « l’adhésion du président Yayi et ses hommes au récépissé délivré à Yarou et compagnie annonce le retour sur le terrain des élections des Fcbe pour les communales et municipales prochaines. La famille rupture devra, dans ces conditions, faire face à la rude épreuve de la compétition régulière avec le positionnement sur les starting-blocks d’un ancien sprinteur bien connu de Patrice Talon et de ses hommes. Les Fcbe qui seront dans une dynamique de revanche pour leur absence aux législatives dernières, se jetteront comme un diable dans la bataille pour enrhumer tous les calculs de la maison Rupture ».

 

Fin de cette revue de presse, Abdou-azize Guinguiré, je vous donne rendez-vous demain vendredi pour le dernier numéro de la semaine.

 

Réseaux LPN : La revue de presse du mercredi 15 janvier 2020

Dans l’univers politique béninois : Adrien Houngbédji, plus grand acteur politique en déclin en 2019

Retro : Les 05 plus grands faits marquants de l’actualité nationale au Bénin en 2019

Grand dossier sur le 8e congrès de l’Apida et la 10e foire de l’Alibori : Apida renouvelle son Be

Categories
Dossier
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES