97 vues

Réseaux LPN : La revue de presse du mercredi 15 janvier 2020

Bonjour à tous et bienvenue sur les réseaux LPN. L’actualité nationale rime de plus en plus avec les descentes récurrentes du chef de l’Etat sur le terrain. Ainsi, pour...

Bonjour à tous et bienvenue sur les réseaux LPN.

L’actualité nationale rime de plus en plus avec les descentes récurrentes du chef de l’Etat sur le terrain. Ainsi, pour s’assurer de la bonne exécution des travaux, Patrice Talon a visité la digue d’Avlékété et la station balnéaire d’Akpakpa, nous apprends le journal les ‘’4 vérités’’. Le quotidien ‘’Fraternité’’ traite du même sujet et croit savoir qu’il s’agit pour le gouvernement de la rupture de lutter contre l’érosion côtière et de promouvoir l’écotourisme. Et la descente effectuée par le président de la république lui a permis d’apprécier les travaux de la digue d’Avlékété. ‘’L’opinion aujourd’hui’’ de renchérir : « satisfait de l’évolution des travaux, Patrice Talon rassure les riverains sur le chantier de construction de la digue immergée d’Avlékété. « merci pour votre patience et sachez qu’aucun chef de l’Etat ne peut vouloir du mal à sa population », rapporte ‘’le leader du jour’’ qui, certainement a surpris lui aussi Patrice Talon sur le terrain.

 

Au plan diplomatique, deux sujets majeurs ont focalisé l’attention des canards : « La coopération entre le Bénin et la Chine fait des étincelles », affiche à sa UNE ‘’le Challenge’’ parlant de la réception hier du palais des congrès réhabilité. Pendant ce temps, c’est l’ambassadrice ORSINI PIC qui est séduite par le leadeship du maire Roland Da Hefa parlant des perspectives de coopération entre la commune d’Adjohoun et le Veneuela, renseigne ‘’le leader du jour’’. « Bénin-Venezuela : Adjohoun aux anges » placarde à sa Une ‘’Le béninois libéré’’. Le journal ‘’les 4 vérités’’ soutient que c’est le dynamisme du maire Da hefa qui séduit l’ambassadrice ORSINI PIC.

 

L’autre maire dont parlent les journaux ce jour est celui de la commune de Banikoara. Bio Sarako Tamou, puisque c’est de lui qu’il s’agit est « une bonne autorité, un exemple à suivre » selon les propos des acteurs de l’école tels que relayés par le journal ‘’La Perche du Nord’’. Les acteurs de l’école dans la commune de Banikoara sont totalement satisfaits des multiples réalisations faites par le conseil communal de Banikoara conduit par le jeune maire, Bio Sarako Tamou. Des modules de salle de classes construits par-ci, des appuis et autres actions fortes menées par-là pour soulager les apprenants, parents d’élèves et enseignants, tout cela ne manque pas de séduire les communautés à la base. Une tournée de mise en service de plusieurs modules de salles de classe a permis de nouveau à l’autorité communale de savoir combien elle est portée dans le cœur de ses administrés. Le quotidien ‘’Daabaru’’, pour conclure sur ce sujet, affirme que l’école connait ses beaux jours sous Bio Sarako Tamou dans la commune de Banikoara.

 

Restons dans le domaine éducatif pour finir cette revue de presse ; le quotidien-maison a suivi hier Salimane Karimou sur la chaine de télévision nationale. ‘’La Perche du nord’’ nous apprend que le ministre en charge des enseignements maternel et primaire a justifié le licenciement d’enseignants de la fonction publique. « On a tout mis en œuvre pour que nos enseignants comprennent la nécessité d’aller se faire évaluer… » Mais hélas, certains ont choisi de boycotter a fait savoir Salimane Karimou avant de marteler que la sanction infligée aux instituteurs boycotteurs de l’évaluation diagnostique n’est pas une décision du gouvernement. Mais plutôt les conclusions des travaux d’une commission ayant tranché sur la question.

 

L’autre aspect de l’éducation abordé par le ministre Salimane karimou est la réouverture prochaine des portes des écoles normales d’instituteurs en septembre 2020. Ce qui sans doute permettra de solutionner l’épineuse question du déficit d’enseignant qui persiste encore dans certaines régions du pays tel que le Borgou, comme le rapporte ‘’La Perche du Nord’’.

 

Merci de nous avoir suivi, à demain pour un autre rendez-vous de la revue de presse sur les réseaux LPN. Abdou-azize Guinguiré, je vous l’ai présentée, que Dieu nous garde et nous regarde.

 

Dans l’univers politique béninois : Adrien Houngbédji, plus grand acteur politique en déclin en 2019

Retro : Les 05 plus grands faits marquants de l’actualité nationale au Bénin en 2019

Grand dossier sur le 8e congrès de l’Apida et la 10e foire de l’Alibori : Apida renouvelle son Be

Annonce : Avis de recrutement

Categories
Dossier
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES