145 vues

Emploi au Bénin : Ces formations universitaires qui exposent le plus la jeunesse au chômage !

Au Bénin, la jeunesse se perd dans le choix des filières de formations universitaires. Non pas parce qu’il n’en existe pas, mais à cause du manque de débouchée pour...

Au Bénin, la jeunesse se perd dans le choix des filières de formations universitaires. Non pas parce qu’il n’en existe pas, mais à cause du manque de débouchée pour l’emploi. Et ce au nez et à la barbe des décideurs, des spécialistes en éducation et du développement.

Elles sont nombreuses ces filières qui forment au chômage. Tout le monde en est d’ailleurs conscient. Même la jeunesse, la victime principale, sait à l’avance ces formations universitaires qui l’exposent au pétrin. Loin de faire le procès ou de dévaloriser une quelconque entité de l’enseignement supérieur, c’est une analyse profonde des maux qui minent le développement du pays.

Ils se comptent par milliers, ces diplômés en science juridiques, économiques, en anglais, en sociologie, en histoire, en géographie, en administration générale, en agronomie, en sciences sociales, en lettres modernes, en linguistique, en marketing, en journalisme, etc. Tous sont en quête d’un emploi. Et pourtant, l’Etat béninois a pratiquement cessé de faire des recrutements dans la fonction publique.

Ainsi, les jeunes diplômés, formés, non pas dans le but de s’auto employer, souvent oisifs et désœuvrés, succombent massivement à la tentation de se livrer à des activités illégales et immorales telles que l’usage de la drogue, la prostitution, la délinquance juvénile, l’incivisme, le vol à main armée, le viol, l’avortement clandestin, la cybercriminalité, etc. Pourtant, l’on entend dire, par plusieurs dirigeants que les jeunes ne doivent pas être considérés comme un problème mais comme une solution pour l’avenir.

A suivre…

Gildas Gabin

 

Société : les échos du 10 janvier dans l’Alibori

Borgou : Des éléphants sèment la terreur à Bembèrèkè et Sinendé.

Parakou : Le Ca Idrissou A. Sylla fait don de fournitures scolaires et de matériels didactiques

Insécurité routière au Bénin : La route tue au nez et à la barbe de tous !

Categories
Société
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES