67 vues

Culture : Parakou célèbre la 1ère édition de la Journée internationale de l’enseignant du Français

    Sous l’initiative du Club RFI Parakou en collaboration avec le CAEB Parakou et l’association Béninoise des Professeurs de Français, la Fédération des Associations d’Ecrivains, Gens de Lettres...

 

 

Sous l’initiative du Club RFI Parakou en collaboration avec le CAEB Parakou et l’association Béninoise des Professeurs de Français, la Fédération des Associations d’Ecrivains, Gens de Lettres et assimilés a célébré en différée, samedi 30 novembre 2019, la première édition de la journée de l’enseignant de la langue de Molière. C’est l’Institut Français de Parakou qui a abrité les manifestations avec à la clé présence des enseignants du Français des collèges et lycées de la ville de Parakou et toute une foule immense d’apprenants sortis pour souhaiter une très bonne fête à leurs enseignants qui sont à l’honneur.

Au cœur des manifestations, une compétition d’ordre littéraire organisée. Cette compétition qui a mis aux prises trois collèges de la place, à savoir les collèges privés d’enseignement général Roger LAFIA et Academia et le collège catholique Saint Thomas d’Aquin s’est portée sur la présentation générale d’un ouvrage et la mise en scène d’un autre devant un jury.

Ce fut un challenge pour les élèves de ces trois collèges mis en compétition. Le jury composé d’hommes de Lettres et d’Arts a suivi et apprécié à toutes les étapes. Au terme des passages, c’est le Collège Academia qui sort brillamment vainqueur de cette compétition et a donc remporté le trophée. Plusieurs lots ont été distribués aux participants à cette compétition qui comme tous, enseignants et apprenants, l’ont dit et souhaité, doit être rééditée pour faciliter d’une manière ou d’une la bonne maîtrise du Français.

Mariano HOUNTON et Nicaise ASSOGBA respectivement Coordonnateur Nord Bénin de la Fédération des Associations d’Ecrivains, Gens de Lettres et Assimilés et Enseignant du Français se réjouissent tous de la réussite qu’a connue cet événement fort simple mais très riche en couleurs et sons. Ils saluent l’initiative de cette journée désormais décrétée par la communauté internationale pour être célébrée tous les ans en leur faveur.

Par la même occasion, ces enseignants de la langue de Molière, dans leur fierté, souhaitent que l’initiative dès ses prochaines éditions, puisse non seulement s’étendre aux autres corps d’enseignements mais aussi servir davantage de cadre de réflexion pour l’amélioration des conditions de vie et de travail de tous les enseignants à divers niveaux; car, « l’épanouissement du système éducatif en dépend…», ont-il déclaré.

William D. AHOUANGBONOU

1ères séries des devoirs surveillés dans les établissements secondaire général de l’Alibori : Un jonglage pour camoufler la réalité du terrain ?

Pénurie d’enseignants qualifiés au Bénin : Des réformes du gouvernement qui renforcent le fossé

Suite à la brillante présentation de sa thèse : Sabi Séko Mahamadou Orou Séko fait Docteur en géographie

Réformes dans le sous-secteur enseignement secondaire et pénurie d’enseignants : Mahougnon Kakpo se cherche toujours

Categories
Education
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES