133 vues

Renouvellement des conseils communaux, municipaux et locaux : La tenue des élections locales de 2020 certaine !

  Conformément aux recommandations du dialogue politique qui s’est tenu 10 au 12 octobre 2019 au Palais des congrès à Cotonou, les députés de la huitième législature ont voté...

 

Conformément aux recommandations du dialogue politique qui s’est tenu 10 au 12 octobre 2019 au Palais des congrès à Cotonou, les députés de la huitième législature ont voté le 1er novembre dernier une nouvelle constitution pour le Bénin. Des nouvelles dispositions de cette loi fondamentale se dévoilant,  le calendrier électoral des sept prochaines années se précise.

 Le doute sur l’effectivité des prochaines élections communales et municipales vient de se dissiper à la faveur du vote de la nouvelle constitution par la huitième législature le 1er novembre dernier. Sauf revirement de dernière minute, elles se tiendront probablement en 2020 comme le prévoyaient déjà les textes. Au niveau des modifications intervenues avec la nouvelle loi fondamentale, les élections générales sont prévues au Bénin en 2026, c’est-à-dire après les communales de 2020, la présidentielle de 2021 et les législatives de 2023. Ainsi, le calendrier électoral des sept prochaines années est dessiné et les incertitudes sur l’effectivité des communales et municipales de 2020 levées.

En effet, de nombreuses incertitudes planaient sur la volonté du gouvernement béninois à organiser les communales en 2020 compte tenu de l’absence d’une contrainte constitutionnelle. C’est d’ailleurs cet argument qu’avait brandit le régime Yayi pour apporter une modification sur la loi portant organisation des élections communales et municipales en 2013. Ce qui avait conduit à la prolongation de la durée de la deuxième mandature des conseils communaux. Ainsi, des observateurs prétendaient que la prolongation de la durée du mandat des conseils communaux en 2013 pourrait faire office de jurisprudence. Mieux, certains estimaient que la politique du président Talon qui consiste à réduire les dépenses publiques pourrait avoir raison de ces élections. 

Finalement, il n’en sera rien. Les élections auront lieu en 2020 car, il est très peu probable que les députés reviennent sur leur décision pour accorder un délai supplémentaire aux actuels conseils communaux.

Kassim Mama

Limitation du nombre de mandats présidentiels selon la nouvelle constitution : La précision qui valait la peine !

Categories
Politique
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES