106 vues

Limitation du nombre de mandats présidentiels selon la nouvelle constitution : La précision qui valait la peine !

  Les députés de la huitième législature viennent de délivrer le peuple béninois d’une grande inquiétude qui l’a toujours poussé à redouter la révision de la constitution de 1990....

 

Les députés de la huitième législature viennent de délivrer le peuple béninois d’une grande inquiétude qui l’a toujours poussé à redouter la révision de la constitution de 1990. C’est à la faveur du vote de la nouvelle constitution, intervenu le 1er novembre 2019 par la huitième mandature de l’assemblée nationale où l’article 42 de la constitution a été reprécisé sur le nombre de mandats que peut exercer un citoyen béninois tout au long de sa vie.

Il fallait évidemment insister sur les contours et l’esprit de l’article 42 de la constitution béninoise de 1990. Car, si cet article dispose, « Le président de la  République est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans, renouvelable une seule fois » et ajoute «  Nul ne peut exercer plus de deux mandats présidentiels », il n’est toutefois pas exclu qu’un citoyen fasse plus de deux mandats. Il suffit seulement d’une révision  constitutionnelle pour que le tout soit joué.

Cette éventualité a amené, à plusieurs reprise, les béninois à refuser une révision constitutionnelle. Pourtant, il y a toujours eu consensus sur la nécessité de revoir le contenu de cette constitution. Le bémol était que le peuple béninois a toujours eu de doute sur la bonne foi des chefs de l’Etat à privilégier l’intérêt du pays au profit de leur maintien au pouvoir.

Avec la nouvelle loi fondamentale que vient de voter les parlementaires, le débat est désormais clos. Le nouvel article 42 de la constitution ne laisse plus cette opportunité. Quelque soit la République, aucun citoyen n’a plus droit à plus de deux mandats présidentiels. Il dispose que « Le président de la  République est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans, renouvelable une seule fois » et ajoute, « Nul ne peut faire plus de deux mandats présidentiels dans sa vie ».

Kassim Mama

Vers la révision de la Constitution du Bénin : le péché des Fcbe

Categories
Politique
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES