298 vues

Agriculture : les explications du délégué de l’Aic région Alibori-2Kp sur les préparatifs du lancement officiel de la campagne de commercialisation du coton-graine au Bénin

  Le département de l’Alibori, précisément la commune de Banikoara abrite au plan national, la cérémonie officielle de lancement des activités de commercialisation du coton-graine au titre de la...

 

Le département de l’Alibori, précisément la commune de Banikoara abrite au plan national, la cérémonie officielle de lancement des activités de commercialisation du coton-graine au titre de la campagne cotonnière 2019-2020.  C’est pour le jeudi 14 novembre 2019. A cet effet, les préparatifs vont bon train au niveau de l’association interprofessionnelle de coton (Aic) dont le délégué de la région Alibori-2Kp explique les démarches en cours. Amadou Alassane Manin, puisque c’est de lui qu’il s’agit, sur des propos recueillis par notre confrère Serge Fanou de la radio rurale locale de Banikoara.

  « Par les jours qui courent au niveau du cotoncoculteur, le problème qui se pose est comment il assure la vente, la commercialisation de sa production. C’est dans ce cadre que nous sommes passés ce matin (jeudi 24 octobre 2019) dans la commune pour poser les premier pas à la suite d’une décision au niveau national qui a retenu la commune de Banikoara comme commune bénéficiaire du lancement des activités de commercialisation au titre de la campagne 2019-2020. A cet effet, il faut déjà commencer par travailler par rapport au site qui doit abriter l’événement et aussi tout autour les dispositions à prendre pour faire du lancement une véritable réussite. Nous avons convenu déjà de retenir l’esplanade de l’usine SODECO Banikoara pour abriter le lancement de la commercialisation du coton-graine et en marge de cela il y a des activités qui incombent à plusieurs acteurs à savoir d’abord les producteurs par rapport aux dispositions à prendre pour bien récolter des quantités suffisantes qu’il faut sortir sur le site afin qu’on ne dise pas qu’on a fait un lancement de commercialisation à Banikoara et qu’on n’a pas vu du coton exposé. Ça c’est un défi à relever et qui incombe davantage  aux producteurs. Pour nous autres qui accompagnons le dispositif d’encadrement, nous allons nous occuper plus de l’organisation pratique et allant déjà du nettoyage du site. En ce moment, c’est un site qui a vraiment besoin de nettoyage et ce nettoyage est à un niveau où on a vraiment besoin de l’implication de l’autorité, c’est-à-dire le maire pour qu’un accompagnement nous soit accordé de façon à mettre en place les engins adaptés pour le nettoyage afin que le décor puisse répondre à l’événement attendu. De ce point de vue, vous avez suivi le maire était non seulement très content, a reçu l’information avec beaucoup de ferveur et a donné son accord. Séance tenante, il a déjà pris des dispositions qui nous rassurent de ce que le nettoyage est déjà une barrière levée. A la suite, on va souhaiter déjà au niveau de la mairie que l’activité de sensibilisation se poursuive. Les producteurs, à travers leurs responsables au niveau communal, vont poursuivre également pour que l’information passe et nous allons poursuivre pour que tous les autres éléments attendus  soient vraiment  au rendez-vous pour que la fête soit une réussite. Je crois qu’on va se tenir main dans la main. Vous, en tant que presse, êtes entrain d’assumer ce rôle de l’information à l’endroit de la grande masse. Merci pour ça. On va souhaiter que vous mainteniez le cap.

Propos recueillis par : Serge Fanou (Coll ext.)

Alibori : Les engagements du Maire Sarako pour la réussite de l’opération de toilettage de la Lépi à Banikoara

 

Categories
Gouvernance
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES