203 vues

Publi-reportage : Voici comment les jus et sirops de fruits Amdagri imposent leur marque au Bénin et au-delà des frontières nationales

  La société Amdagri est créée par un jeune entrepreneur de la ville de Parakou, Amoudane Bouraïma.  Depuis des années,  elle réalise des prouesses et propose des boissons à...

 

La société Amdagri est créée par un jeune entrepreneur de la ville de Parakou, Amoudane Bouraïma.  Depuis des années,  elle réalise des prouesses et propose des boissons à la fois naturelles et locales au public  béninois. Samouyath Kassim,  l’une des responsables de cette entreprise revient dans cet entretien sur les caractéristiques,  les vertus des produits de la société Amdagri et l’intérêt du public à consommer sans modération ces produits.

 

La Perche du Nord : Qu’est-ce que Amdagri et que propose-t-elle au public ?

Soumayath Kassim : Amdagri est une société de production de transformation agro-alimentaire. Nous sommes spécialisés au niveau de la transformation et la commercialisation des jus et sirops produits à partir des fruits locaux. Nous proposons au public des jus d’ananas, de baobab,  de gingembre,  de mangue,  de moringa, de Tchiao, de Tamarin,  de pomme,  de citron et de pastèque. Nous avons également des sirops de gingembre, de tamarin, de moringa et de Tchiao.

 

Quelles sont les caractéristiques et les vertus des jus et sirops qu’on retrouve chez Amdagri ?

Les jus et sirops de fruits que nous proposons aux consommateurs sont disponibles en bouteille de 25 cl et 33 cl. Ils sont sans sucre ajouté ou au miel. C’est donc du 100% naturel. Ensuite,  il faut noter que ces jus et sirops ne sont pas uniquement des boisons.  C’est aussi des médicaments. C’est-à-dire que nos jus et sirops de fruits sont des alicaments.

Les jus et sirops Amdagri sont des boissons énergétiques ou thérapeutiques. À titre d’exemple, nos jus de baobab sont très riches en protéines et réduisent les risques de carence et de dénutrition.  Ils renferment 7 fois plus d’antioxydants que la grenadine,  contiennent un équivalent de 30 oranges en calcium, 2 fois de calcium que le lait et 4 fois de potassium que la banane. Le jus de gingembre est un antidouleur,  antibactérien et anti-nausée.  C’est aussi un très bon stimulant sexuel.  Il fait également baisser la fièvre.

Comment sont préparés les jus de fruits de la société Amdagri ?

Nos jus de fruits sont préparés dans des conditions rigoureuses, des conditions d’hygiène très rigoureuses pour en assurer la qualité à nos consommateurs. Déjà,  au niveau du choix de la matière première, nous sommes très strictes. Nous travaillons avec des groupements de production qui nous livrent la matière première. Nos agents aussi sont très qualifiés dans le domaine de la transformation et nos locaux sont également appropriés aux conditions agro-alimentaires. Tous nos produits sont contrôlés et certifiés par le laboratoire central de contrôle de la sécurité sanitaire des aliments.

Pourquoi avoir choisi faire la promotion des produits à la fois naturels et locaux ?

(Sourire) Vous savez que c’est un secret de polichinelle que presque tout ce que le Béninois consomme est importé. Et ce comportement n’est pas favorable au développement du pays.  Il fallait donc promouvoir le ‘’consommons local’’. Pour réussir cette promotion,  il fallait aussi proposer une alternative au public. C’est ainsi qu’on a entrepris transformer les fruits de chez nous en jus et sirop. Vous comprenez donc que l’initiative est de booster l’économie du pays à partir de nos ressources. Ensuite,  il fallait aussi concilier économie et santé. Parce que,  vous n’êtes pas sans savoir que certains produits importés sont d’origines très douteuses et les risques sanitaires ne manquent pas. C’est donc ça notre politique.

Où peut-on trouver les jus de fruits Amdagri ?

La société Amdagri est basée dans la ville de Parakou.  Nous sommes au quartier Banikanni, à 100 mètres de fin pavé Madjiatone. Mais nos produits sont un peu partout au Bénin. Nos produits se vendent dans les supermarchés,  les hôtels et autres boutiques d’alimentation générale sur toutes les 77 communes du Bénin.

Propos recueillis par : Kassim MAMA

Categories
DossierSociété
Pas de Commentaire

Laisser une réponse

*

*

ARTICLES SIMILAIRES